Frédérique Drolet

  Soprano 

ZoOpéra - Bestiaire lyrique

(Récital, La Roche d'Hys, Massingy-les-Vitteaux, France, 2016)

 

« [Les pièces sont] interprétées par deux comédiens chanteurs — avec la complicité de leur pianiste — dont la gestique, les mimiques, les danses, les poursuites renforcent la vie de chacune. » 

« Le résultat est pleinement convaincant : on sort ravi par cet humour irrésistible, où le sourire, le rire le disputent à l'émotion vraie. La qualité musicale, loin de pâtir des prouesses gestiques et chorégraphiques des chanteurs, sort renforcée de cet engagement physique et vocal. Le duo partage des qualités rares : une intelligibilité permanente des textes, servis par des voix amples, chaudes et agiles dans tous les registres. » 
                                                                 - Musicologie.org, 25 juin 2016

Musique canadienne des années 1950

Un hommage à Lida Moser
(Récital, Musée des Beaux-Arts du Québec, Québec, 2015)

 

"Drolet, with her dramatic flair and obvious passion for this treasure trove of Quebec music, undoubteldly awakened many a music lover's curiosity in and enthusiasm for this repertoire."
"Drolet was in her element performing these whimsical vignettes, inhabiting each character with verve and assurance."
                                                        - Chronicle Telegraph, 25 mars 2015
                                 

Gretel – Hänsel und Gretel 
(Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, Montréal, 2014) 

 

« Frédérique Drolet s'avère une extraordinaire comédienne du début à la fin.» 
                                                       
- La Presse, Montréal, 23 mars 2014

 

« Hänsel (Emma Char) et Gretel (Frédérique Drolet) profitent d’une belle complicité, autant dans leur jeu que dans la juxtaposition de leurs voix, frénétiques et coquines, propres à l’enfance. »
                                                     - Journal Voir, Montréal, 28 mars 2014


Quattr'Opéra – Mascarade
(19e Festival Vue sur la relève, Cabaret du Mile-End, Montréal, 2014)

 

« Les Quattr’Opéra se sont donné comme objectif de remettre l’opéra au goût du jour, une tâche qui n’est pas aisée sauf si on y ajoute un peu d’humour, d’inventivité et un peu de mise en scène. Le quatuor (2 hommes 2 femmes) monte sur scène et soudain c’est le drame : leur pianiste a fait tomber et mélanger toutes les partitions… Ils se décident alors à improviser des scénettes d’opéra toutes plus surréalistes les unes que les autres. Entre histoires d’amour chez des paysans consanguins (où il est question de bataille de dindons, tout un programme…), des princesses qui se battent pour un verre d’alcool ou encore une femme éprise des militaires, le quatuor s’évertue à nous faire rire tout en proposant une prestation de qualité à grand renfort de vocalises en français ou en italien. De la technicité vocale et de l’humour, un combo gagnant pour ce collectif original. »
                                                                          - Krashzine, 6 avril 2014


Soliste, Gala de l'Opéra de Québec 
(Salle Louis-Fréchette, Grand Théâtre de Québec, 2013)

« La soprano colorature Frédérique Drolet est toute menue mais elle en a dedans, comme on dit.Mein Herr Marquis a révélé la force de son caractère. »
                                                     - Le Soleil, Québec, 12 décembre 2013


Amahl – Amahl and the Night Visitors 
(Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, Monument National, Montréal, 2013)

 

“Frédérique Drolet sang a wonderfully convincing Amahl, both pitifully cute and inspiringly courageous.”
                                                                         - Bachtrack, 15 avril 2013

 

“It’s a powerful work that’s as affecting as Menotti’s better known masterpiece, The Consul, and it completely depends on two singers: Amahl and his mother. Frédérique Drolet and Emma Char nailed it — Drolet somehow contrived a boyish edge for her soprano that was a sweet foil to Char’s poignant mezzo. Both had remarkable stage presence and their chemistry took the night from respectable to remarkable.”
                                                                    - The Gazette, 15 avril 2013

 

« Frédérique Drolet est un Amahl touchant et au joli timbre de soprano. »
                                                        - L’Avant-Scène Opéra, 13 avril 2013


Tytania – A Midsummer Night’s Dream 
(Halifax Summer Opera Workshop, Halifax, 2012)

 

“the most outstanding singer was Quebec soprano Frederique Drolet as Titania, with a fiery stage presence and a voice of pure crystal.”
                                               - The Chronicle Herald, Halifax, août 2012


Zerbinetta – Ariadne auf Naxos 
(Opera Nuova, Edmonton, 2012)

 

“ Frédérique Drolet has a vocal warmth that comes through even in the more acrobatic passages.”
                                                               - Opera Canada, automne 2012


Madeleine – Rossini et ses muses – Le grand dîner 
(Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, Monument National, Montréal, 2012 et tournée au Québec, 2012)

 

“Drolet, a soprano, effortlessly hit the high notes; they seemed to fly to the sky, and she is a scene stealer with her fetching facial expressions and gestures. ”  
                                                                    - Arts & Opinion, mars 2012


Barbarina – Le nozze di Figaro 
(Opéra de Montréal, Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, Montréal, 2011)

 

“Frédérique Drolet as an irrepressible Barbarina ; her girlish voice was perfect for the role, and she delivered "L'ho perduta" with touching naivety.”
                                                                            - Opera, janvier 2012

 

“a particularly charming performance by young Canadian soprano Frédérique Drolet as the coquettish servant Barbarina.”
                                                          - Vermont Today, septembre 2011

© 2015 Frédérique Drolet | drolet.frederique@gmail.com

© 2017 Opéra à la Carte, Montréal | Québec, Canada